Admission en classe de langage

 

Annonce de l'enfant en classe de langage

Délai : 31 janvier pour la prochaine année scolaire 

Enfants d'âge préscolaire

L'intervenant-e en éducation précoce (SEI) ou la logopédiste, après concertation avec tous les membres du réseau, annonce l'enfant au Service de l'enseignement spécialisé et des mesures d'aide SESAM avant le  31 janvier pour examen par la cellule d'évaluation.

Cette dernière va valider la proposition du réseau et définir le prestataire du soutien.

Enfants scolarisés

L'évaluation des besoins des élèves en difficulté fait partie intégrante du travail de l'enseignant-e en classe enfantine ou primaire.

Après avoir demandé un bilan logopédique et un bilan psychologique pour l'enfant ayant de graves troubles du langage oral et/ou écrit, l'enseignant organise une séance de réseau avec les différents intervenants et les parents afin de coordonner les différentes observations et d'adresser à l'inspecteur le formulaire 125 "Mesures d'aide".

Ce sont ensuite les inspecteurs de l'enseignement ordinaire qui annoncent l'élève au Service de l'enseignement spécialisé et des mesures d'aide SESAM pour examen par la cellule d'évaluation. Cette dernière va valider la proposition du réseau, et définir le prestataire du soutien.

Tout au long de la procédure, si l'indication pour une orientation en classe de langage est confirmée, les parents peuvent prendre contact avec la responsable de la section de logopédie pour une information, voire une visite de l'école.

Lorsque la cellule d'évaluation prévoit l'orientation d'un élève dans une classe de langage de l'Institut St-Joseph, elle transmet le dossier de l'élève à la direction de l'école pour une vérification des conditions et possibilités d'admission.

Lorsque toutes les conditions sont réunies, le SESAM prend sa décision et la communique aux parents, ainsi qu'aux personnes travaillant auprès de l'enfant.

Conditions d'admission

  • Présence de troubles du langage oral et /ou écrit
  • Troubles sévères en logico-mathématiques
  • Difficultés dans les apprentissages scolaires dues aux troubles du langage
  • Intelligence dans la norme (d'où exigence d'un bilan psychologique).

Un enfant souffrant  d'un handicap moteur léger peut être pris en charge pour autant que l'infrastructure en personnel et en équipement le permette.

Un enfant présentant des troubles psychiques ou comportementaux importants, exigeant une prise en charge particulière, ne sera pas admis.

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats

Notre adresse : Institut St-Joseph du Guintzet Avenue Jean-Paul 2 Villars-Sur-Glâne

     T 026/425.50.70 Fax 026/425.50.71